LA  LEGION ETRANGÈRE DE 1831 À NOS JOURS ...

LA GUERRE EN FRANCE 1870 - 1871

guerre de 1870.png

Cette guerre de 1870, appelée aussi guerre franco-prussienne ou franco -allemande débutera le 19 juillet et se terminera le 29 janvier de l'année d'après ! Un an dans lequel Napoléon III tentera d'éliminer un conflit entre la Prusse et l' Allemagne ! Le Royaume de Prusse tient à unifier l'Allemagne, qui étaient constituée de petits états indépendants ! La guerre signa la défaite de la France entraînant L'Empire dans chute ! La France perdra en même l'Alsace et la Lorraine ! L'Allemagne est donc unifiée et c'est à elle que reviendra la responsabilité de créer son empire !  La France se souviendra longtemps d'avoir perdu  L'Alsace et la  Lorraine, de nombreux chants nous le rappellent sans cesse,

ramassez vos blesses 1870.png

Dés le début de la guerre, les bureaux de recrutement  de la Légion étrangère inscrivent des listes de volontaires venant des quatre continents et bien sûr y  compris en France ! Des étrangers une fois encore  demandant à combattre pour la France et la Légion !

Ces volontaires  seront versés dans un nouveau régiment le 5ème Régiment étranger de la Légion étrangère ! Mais voilà ces braves volontaires ne sont pas aguerris, n'ont pas suivi une instruction à

Sidi-Bel-Abbès, ce qui sera un désastre pour ce tout nouveau

régiment ! Celui-ci est anéanti dans la majorité devant Orléans le 10 octobre 1870 !

hiver 1871.png

Le commandant Arago, le capitaine Charnaux, les sous-lieutenants Kaczkowski, Fay Young de Cristofeu et Kurnevitch sont touchés sur le coup ! Heureusement la compagnie ne sera pas détruite, parmi les survivants, s'insrit le lieutenant Kara de son nom légion qui se révêle être le Prince Karageorgevitch et qui deviendra le roi Pierre 1er de Serbie. La restructuration du 5ème étranger se fera avec les éléments provenant de deux bataillons de marche formés en Algérie.

L'hiver de 1871 est rude ! La bataille fait rage malgré le froid qui sévit ce 13 janvier à Montbéliard reconquéri. Le 28 janvier , les deux partis signent l'armistice. La Légion se bat à Besançon. Le 17 mars là voilà sur Versailles...  Elle déplorera 14 officiers,  916 sous-officiers et légionnaires tous morts au combat !

1871- retour vers sba.png

En avril les légionnaires, revenant de France métropolitaine,  à la descente du train,  sont accueillis en musique par la fanfare de la Légion étrangère, la gare de Sidi-Bel-Abbes se souviendra longtemps encore de cet accueil triomphal et les notes résonneront  durant des années dans ce vaste batiment public .  La Musique les accompagnera jusqu'au Quartier Vienot, où tous pourront trinquer au plaisir de se retrouver !

Voici que la guerre s'achève comptant inexorablement les morts qui se sont entassés et qui pour beaucoup seront oubliés, que déjà la France cette fois encore regardera dans l'assiette du voisin et ce sera cette fois fois le Tonkin ! Mais cependant c'est toujours dans l'espoir de retirer les marrons du feu tout en apportant une civilisation que ces pays ne connaissent pas ! C'est pourquoi les yeux se tourneront vers les pays d'Afrique et d'Asie, espérant leur amener la civilisation. Ce sera cette fois la mission de l'Armée d'Afrique, celle-ci est aguerrie, connait parfaitement les idées des autochtones de ces populations souvent démunies et pour la plupart d'entre elles, la misère ! C'est le moment pour elle, d'ouvrir des marchés, de construire et édifier des villes des ports! De nouveau la Légion étrangère est là, entre le fusil et la pioche, la pelle ou le marteau, elle fera ce qui lui sera demandée !

https://www.legionetrangere.fr/index.php/79-infos-fsale/618-histoire-la-legion-etrangere-pendant-la-guerre-1870-1871

Capture d’écran 2020-12-05 à 15.48.03.
Capture d’écran 2020-12-08 à 13.08.04.
Capture d’écran 2020-12-05 à 15.48.03.