L'ALGERIE FRANÇAISE

dechirure 2048.png

LIEUTENANT-COLONEL JEAN BASTIEN THIRY

Cette vidéo dans laquelle Nana Mouskouri interprète "le petit Tambour" peut paraître à la fois étrange et hors propos, ce à quoi je répondrai dans la négative. Cette chanson selon ce que me rapportait mon ami Armand Belvisi, voisin de cellule à la Santé du lieutenant -colonel Jean-Marie Bastien Thiry, d'ailleurs appelé plus souvent Jean.

 

Le lieutenant-colonel aimait  particulièrement cette chanson interprétée par Nana Mouskouri. Armand lui avait offert ce disque  alors que tous deux étaient incarcérés.

 

C'est je crois, la dernière fois qu'il a vu son chef, son ami, ce dernier étant propulsé là où l'on ne revient jamais, dans ce fort du Trou d'enfer, de Gaulle n'aurait trouvé mieux pour signer la foin du voyage pour celui qui l'aura défié et ridiculisé !

 

Le lieutenant devait ainsi se séparer de son ami et lieutenant Armand Belvisi qui lui quittait la prison de laSanté pour le pénitencier de l'Ile de Ré! Mais cet adieu était sans compter l'hommage qu'il lui rendrait en se recueillant chaque année, le 6 juillet 1962 sur la tombe du lieutenant Roger Degueldre pour qui le combat de l'Algérie française communément avait été le seul espoir de leur vie ! Jean Bastien Thiry n'était pas non plus né sur le sol de l'Algérie , pourtant tout comme ces hommes nés en métropole, garder l'Algérie française était leur seul désir !

bastien thiry et ses enfants.png 2021-01-15 à 14.13.12.

Jean-Bastien Thiry est né à Lunéville, issu d'une famille de militaire depuis 300 ans, pierre son père, est lui aussi lieutenant-colonel d'artillerie, quant au grand-père servait comme capitaine dans la cavalerie. Si l'armée est présente chez ces hommes de même famille, que dire de l'honneur ? C'est cet honneur qui mènera droit dans une impasse, où la question ne se pose plus ! Jean est l'ainé d'une famille de sept enfants, il étudie dans le le privé à Nancy au lycée Sainte-Gèneviève. Ensuite dans les années 1947, il entre sur concours à l'Ecole polytechnique où il poursuit ses études, il en, sortira avec en poche un diplôme de SUPAERO. Il peut maintenant choisir son unité et c'est dans le corps des ingénieurs militaires de l'Air qu'il va se spécialiser, notamment dans les engins air-air où il sortira après 10 ans d'étude avec une promotion d'ingénieur militaire en chef de l'Air.

Il va concevoir le missile sol-sol Nord -Aviation SS.10 puis SS,11 utilisé dans l'armée française de 1955 à 1962, qui est également en service dans l'armée américaine désigné comme MGM-21A, mais aussi dans l'armée israélienne en 1956 durant la crise de Suez.

Jean-Pax Mefret que nous connaissons comme compositeur de chansons à textes particulièrement tournées vers l'injustice et les misères de la guerre, était aussi reporter et partisan actif de l'OAS. Emprisonné lui aussi il a eu tout le temps de faire la connaissance de Jean Bastien Thiry et tous deux en sont allés de leurs confidences ..; Jean-Pax Mefret nous apprend que lorsque le futur lieutenant-colonel était âgé de 17 ans, il était allé à Metz pour applaudir l"homme du 18 juin", le même homme qui n'hésitera à "faire un exemple" et le condamnera à mort ! Son père tout comme celui de Armand Belvisi est un fervent gaulliste et tous deux seront déçus plus que jamais par cet homme qui n'aura fait que se libérer soi-même !

 

L'histoire, je le dis dans une page, j'écris et le chante dans une chanson est faite pour celui qui doit en ressortir vainqueur et propre! L'appel du 18 juin, oui car il est facile pour un orateur d'haranguer la foule et les patriotes, mais après cet appel, qu'en est-il de ses propres actes militaires, ou patriotiques ? Je le redis une fois encore ! De Gaulle n'a pas été le sauveur, le libérateur de Paris ou de Provence, les américains, Leclerc et De Lattre de Tassigny, ceux que le monde oublie, vénérant un homme qui n'a rien fait, sinon se rendre à l'ennemi en 1916, un homme qui a perpétré des génocides, Bamiléké, Oran , un homme qui ordonne et malheur à celui qui enfreint cet ordre ! Cette page n'est pas pour rendre honneur à un tel homme, je vais donc éviter de le citer ! 

Le papa de Jean, reniera son fils pour son action de Pont-sur-Seine et du Petit Clamart, cependant il invoquera la clémence, demandant la grâce de son fils par courrier mais la lettre arrivera trop tard , pourtant postée le samedi, deux jours avant l'exécution le lundi 11 mars 1963. Sa fille cadette Agnès de Marnhac expliquera que son père se serait sacrifié pour laver l'honneur de son ancêtre Claude Ambroise Régnier, duc de Massa et ministre de la justice sous Napoléon 1er, pour avoir condamné un innocent durant l'affaire du Duc d'Enghien.

DISCOURS BASTIEN.png

Lorsque Jean Bastien Thiry pourtant gaulliste, entend le discours sur l'autodétermination en septembre 1959, il ne peut plus se retrouver dans ses idées, il est sévèrement touché  par ce qu'il ressort de ce discours et dès lors un dictateur est devant lui, il n'est plus l'homme de l'appel du 18 juin, il ne voit que le marxisme qui sort de la bouche et des pensées de chez celui dont son père adulait !  C'est la montée du communisme, il ne l'admettra pas lui qui est partisan de l'Algérie française !  Jean Bastien se fait très vite une idée de l'avenir proche, d'abord, l'Algérie, puis très vite l'Afrique entière livrées aux mains des communistes, pour lui la séparation de l'Alsace et de la Lorraine aura été longue à digérer mais à, la pensée de cette séparation de l'Algérie, il juge cette politique algérienne de de Gaulle comme étant l'annonce d'un crime contre l'humanité! C'est à la fois une ignominie et le déshonneur !

 

Jean Lacouture est un spécialiste selon du cerveau, il a réussi je ne sais par quelle magie, à pénétrer dans le cerveau d'un homme mort tel que Jean Bastien Thiry... Je le cite..." Celui qui livre ces trois départements du territoire national , à "l'arabo-communisme" est l'Antéchrist ! Voici ce qu'écrivait dans une biographie consacré à de Gaulle, Jean Lacouture...et il ajoute... "Après avoir organisé l'attentat de Pont-sur-Seine du  8 septembre 1961 contre le général de Gaulle, et avoir eu recours à de multiples tentatives, toutes déjouées par les services de sécurité, il organise celui du Petit-Clamart le 22 août 1962,  Il estimait trouver dans les propos de Saint-Thomas d'Aquin sur la légitimité que peut avoir dans certains cas le tyrannicide, les éléments suceptibles de concilier son projet meurtrier et sa foi catholique !"

 

Ce à quoi, je répondrai...Amen ! Ce monsieur nous parle de multiples tentatives déjouées par les services dé sécurité, ne serait-il pas prétentieux monsieur capitaine sait-tout ? Se renseigner avant d'écrire de telles absurdités dans un livre est un peu présomptueux et surtout dénoué de tout fondement. En revanche l'histoire de Pont-sur-Seine m'a été raconté par l'auteur lui-même de l'attentat, Armand Belvisi, qui m'a parlé de cette bombe venue d'Espagne et était dépourvue d'un cordon détonnant, Armand était lieutenant artificier, et le colonel Bastien Thiry l'avait choisi pour faire exploser la bombe, tous deux savaient de quoi ils parlaient ! Depuis l'Algérie, une taupe tentait de s'infiltrer jusqu'à supplier pour être accepté dans les rangs de l'OAS. Georges Wattin surnommé la boîteuse, il avait un pied bot, a été le traître qui aura usé des moyens mis à sa disposition pour faire chavirer l'opération. Ce dernier contrairement à ce qu'ont relaté tous les journaux de l'époque n' a pas  été condamné, ni arrêté en Suisse, ni au Paraguay, mais vivait dans ce pays sous protection,  dans un appartement au dessous du consulat ! Armand disait que l'Histoire réécrirait la vérité ! En effet ! Il le savait que tôt ou tard la vérité triompherait !

Cette vidéo a été faite pour faire pleurer dans les chaumières, qui donc, peut lui administrer le sérum de vérité?

Cette vidéo est un tissus mlensonger, premier des mensonges le surnom de la boîteuse qui lui aurait été donné par la police !!!

arrestation armand belvisi.png
bastien thiry.png

Armand ! Te voilà face à face avec celui qui t'a trahi !

Qu'en pensez-vous mon colonel de ce narratif mensonger?

Quelle mémoire !

armand belvisi designe le traître wattin.png
Capture d’écran 2021-01-15 à 16.45.27.

La photo ci-dessous représente le certificat d'artificier du lieutenant Armand Belvisi, dont je ne sais plus quel était l'unité où il était rattaché ! Im me semble que c'était dans la cavalerie à Tunis .

CV du traître wattin georges.png
capture_d_écran_2021-01-15_à_16_29_26.

Quel dommage d'inclure dans la page consacrée à un homme d'honneur photos, vidéo et articles d'un traître, mais je crois l'avoir fait pour la bonne cause et surtout pour mettre une muselière à ces journalistes qui ne sont en fait que des bonimenteurs et des affabulateurs !

logopi10.gif
logopi10.gif